En side-car sur les glaces du Baïkal

Deux mille kilomètres d'aventure autour des rives du plus grand réservoir d'eau douce du monde. Un voyage au coeur de l'hiver sibérien à la rencontre de ces Russes qui délaissent les faubourgs post-soviétiques pour choisir la vie dans les taïgas.
Photo d’illustration du reportage En side-car sur les glaces du Baïkal .
+ Voir la sélection       + Voir tout le reportage       + Voir la planche-contact
Les évadés du siècle rouge

De mai à décembre 2003, Sylvain Tesson a mis ses pas dans ceux des hommes qui, pendant un demi-siècle, ont fui le goulag ou l’oppression soviétique. Un voyage de 6 000 kilomètres, de la Sibérie jusqu’au sud de l’Eurasie, à pied, à cheval et à bicyclette. Une célébration de l’esprit d’évasion et un hommage rendu aux damnés du siècle rouge, qui choisissaient la liberté. Huit mois à la rencontre des survivants du système concentrationnaire et des peuples jalonnant ces chemins de fuite.
(Ce reportage contient également des photos des pays suivants : Mongolie, Chine, Inde.)
Photo d’illustration du reportage Les évadés du siècle rouge.
+ Voir la sélection       + Voir les photos du pays       + Voir la planche-contact
Les évadés du siècle rouge / traversée de la Sibérie

De mai à décembre 2003, Sylvain Tesson a mis ses pas dans ceux des hommes qui, pendant un demi-siècle, ont fui le goulag ou l’oppression soviétique. Un voyage de 6 000 kilomètres, de la Sibérie jusqu’au sud de l’Eurasie, à pied, à cheval et à bicyclette. Une célébration de l’esprit d’évasion et un hommage rendu aux damnés du siècle rouge, qui choisissaient la liberté. Huit mois à la rencontre des survivants du système concentrationnaire et des peuples jalonnant ces chemins de fuite.
Photo d’illustration du reportage Les évadés du siècle rouge / traversée de la Sibérie.
+ Voir la sélection       + Voir tout le reportage       + Voir la planche-contact
Baîkal, mon amour

Par nécessité ou désir poétique, des Russes s’installent sur les rives de ce lac sibérien ; un choix radical d’une autre vie, à l’écart des grandes villes. Rencontre de ces néo-Dersou Ouzala, ces candidats à l’ensauvagement, ces déçu d’un monde dépoétisé…
Photo d’illustration du reportage Baîkal, mon amour.
+ Voir la sélection       + Voir tout le reportage       + Voir la planche-contact